ROAD TRIP AU MOZAMBIQUE

Je vous ai présenté le Mozambique dans un article il y a quelques jours, alors maintenant il est temps de vous parlez plus en détail de notre road trip dans ce pays ! Nous sommes partie de Durban en Afrique du sud, pour rejoindre Maputo en bus., puis nous avons rejoint Tofo et pour finir Vilankulos.

Maputo

 

Maputo est la capitale du Mozambique. C’est une ville assez grande et assez propre (étonnant pour une capitale africaine) On y retrouve bien la douceur et la nonchalance de l’océan indien. De plus on y parle portugais, cela ajoute encore un peu plus de langueur à cette ville. On trouve de nombreux restaurants, bars, cafés et même des centres commerciaux. Il y a aussi de nombreux monuments historiques qui datent de l’époque coloniale à visiter. J’ai été étonnée car je ne m’attendais pas une ville aussi développée et aussi bien entretenue  ! La plage du centre ville est immense et relativement propre. Vous pouvez y passer deux jours sans craindre de vous ennuyer !

Nous vous commencé le voyage par la ville de Maputo où nous avons donc passé 2 nuits. Nous avons ensuite prit la route vers le nord. Le Mozambique étant un pays tout en longueur, il faut longer la côte, toujours tout droit, soit vers le nord, soit vers le sud. Pas possible de se perdre, haha !

Tofo

 

Notre premier stop était la ville de Tofo, capitale des plongeurs et petit village paradisiaque. Pour nous y rendre nous avons prit un « chapas » un petit bus local ou nous à sommes assis à 5 sur une rangée de 3. Avec les sacs sur les genoux et sous les pieds. A un moment nous avons même transporté une chèvre dans le coffre, et ma voisine de devant avait un poulet (vivant) dans chaque main. Vous avez dit local ? Bah on était servit, ça tourne limite au cliché cette histoire ! haha

Après 7 heures de route, le dos en compote, le cerveau en mode off et les nerfs à vifs nous sommes contentes d’arriver à Tofo ! Nous avons réservé plusieurs nuits dans l’auberge « Mozambeat« . Cette auberge est un peu excentrée, elle ne se trouve pas au bord de mer. Comptez 15 / 20 minute de marche pour rejoindre le centre et la plage. Nous sommes resté dans le dortoir (12 lits, mixte) car c’était le plus économique (environ 10 euro la nuit). C’est aussi le meilleur moyen de rencontrer du monde et de s’assurer des moments inoubliables !

A Tofo, je ne vous le cache pas, à part faire de la plongée matin, midi et soir et puis manger du thon grillé je n’ai pas fait grand chose ! Mais c’est déjà un bon programme. Si je peux vous recommander un club de plongée, allez chez Peri Peri, ils sont hyper pro et très sympathiques. De plus ils connaissent un nombres incalculables de spot de plongée, tous différents et absolument magnifiques. Il y en a pour tous les gouts, plongée en eau profonde, reef diving….  Toto est de loin le meilleur spot de plongé que j’ai fait et j’en garde un souvenir impérissable.

On peut facilement passer une semaine voir 2 à Tofo : plongée, surf, yoga, paddle, kite, et soirées animés. Je pense qu’on à trouvé un petit coin de paradis.

C’est avec beaucoup de difficulté qu’on quitte Tofo, car on s’y sentait vraiment comme chez nous ! Il y a des endroits comme ça… Nous avons donc repris notre périple de bonne heure pour rejoindre Vilankulos.

Pour nous y rendre, nous avons prit:

Nos pieds pendant 20 minutes pour rejoindre le centre de Tofo.

Un chapas pour rejoindre Inhambane.

Un bateau pour traversé le bras de mer (enfin un bateau… disons plutôt que c’était la version flottante du chapas!).

Re 20 minutes de marche pour trouver la station de bus.

Un dernier chapas.. pendant un nombre incalculable d’heures…c’était long, et inconfortable, et moite, et chaud… bref craquage nerveux !!

 

 

Vilankulos

 

Oui le nom est étrange, j’en conviens !  Mais le lieu est tout à fait charmant.

Situé juste en face de l’archipel de Bazaruto, c’est le point de départ idéal pour visiter les iles au large. Plus calme et plus intimiste que Tofo. Nous y sommes resté une semaine mais je pense que quelques jour auraient suffit car nous avons un peu tourné en rond a la fin.

Nous avons passé 3 journée dans l’archipel de Bazaruto à découvrir tout un chapelet d’iles désertes toutes plus magnifiques les unes que les autres. Snorkeling, poissons grillés, banc de sable au cœur de l’océan indien… nous étions les reines du monde !

 


 

Mon regret est de ne pas avoir passer plus de temps au Mozambique pour remonter toute la cote jusqu’au nord du pays. Mais vue la rapidité des transports, il aurait fallut 3 semaines de plus ! Et malheureusement nous n’avions pas le temps. Je prévois donc d’y retourner, car je suis un peu restée sur ma fin. Surtout que plus on va vers le nord du Mozambique plus c’est sauvage, isolé et magnifique !! Alors affaire à suivre les amis 😉

voyage mozambique bazaruto
voyage mozambique bazaruto
voyage mozambique bazaruto
voyage mozambique bazaruto
voyage mozambique bazaruto
voyage mozambique bazaruto
voyage mozambique bazaruto
voyage mozambique bazaruto
voyage mozambique bazaruto
voyage mozambique bazaruto