« C’est aux Seychelles qu’la vie est belle »..  Chouchou et loulou avaient bien raison ! On en a entendu parler, vue des photos, on en a rêvé. .’île paradisiaque par excellence. Il fallait se faire une idée. Donc nous y sommes allé! 🙂

Des Seychelles je vais me rappeler le gout du sel sur ma peau, la couleur de l’eau bleu-bleu-bleu, nos balades en vélo endiablées parfois [souvent] sous la pluie, de tous les « oh » et les « ah » à chaque nouveaux paysages.

Des tours de l’île sur le bateau de Luciano sur fond de musique créole et arrosés de bières locales. Du coucher du soleil sur la mer, de  nos plongeons dans l’eau turquoise. Je me souviendrai du vent dans nos cheveux, des embruns qui nous fouettent le visage, de nos sourires béats, du sentiment de liberté qui vibraient dans chacun de nos pores, de nos éclats de rires. Car nous étions les plus heureux au monde à cet instant.

Je me souviendrai de la plage de petite anse, qu’il faut mériter pour pouvoir s’y rendre. Chemin semé d’embuches, entre collines, escalade et marécages. Mais alors une fois arrivé…. Quel spectacle ! Roches de granit, sable blanc, foret tropical et des énormes vagues… on ne sait plus où donner de la tête alors on se jette à l’eau, on savoure, on saute dans les rouleaux encore et encore !

Des plongées à Avé Maria, de la tortue qui se la coule douce et nous nargue de sa nageoire en s’éloignant, des bancs de poissons qui nagent en parfaite synchronisation, des requins à pointe noire [même pas peur], de ma combi trop grande avec plein d’eau qui s’engouffre dedans, de Madame Raie qui semble voler dans l’eau suivit de son cortège, des cœurs sous l’eau et d’en avoir pris plein les yeux.

Je me rappellerai de Anse Source d’Argent, qui se dit être la plus belle plage du monde, des 50 shades of blue, de Helmut notre poisson adopté, des plantations de vanille qui embaument l’air, des coups de soleil mémorables que l’on a tous prit ce jour-là !

Des 10 jours à La Digue [prononcé la Diiiiigue] car même pluvieux, on y a été très heureux. De la semaine sur Praslin où il a fait beau et chaud et où le Rhum à couler à flot.

Nous sommes resté aux Seychelles 3 semaines au total (oui rien que ça). Nous avons passé la première semaine sur l’ile de Pralin, puis une dizaine de jours à La Digue et pour finir de nouveaux quelques jours à Pralin. Nous n’avons pas voulu aller à Mahe car nous trouvions cela trop gros, trop grand, trop tout. Nous avons eu un un véritable coup de cœur pour la petite ile de La Digue où l’on se balade en vélo partout. le temps semble être suspendu entre l’océan indien et les roches de granits. Nous serions d’ailleurs bien resté la bas.

seychelles vacances