Depuis que j’habite au Congo, j’ai la chance de régulièrement voler en ULM avec Monsieur M, mon pilote préféré… Je pratique déjà le parapente depuis plusieurs années (je me suis même essayé au paramoteur…), mais l’ULM était une grande première et lors du premier vol je n’étais pas rassurée. Petite mise en situation …
Sur la piste de l’aéroclub:
*Moi: « Ah nan mais je monte pas la dedans »
*Lui: « Ah mais si »
*Moi:  » Mais ça vole ce truc ? »
*Lui: « Mais oui !!! allez met ta ceinture et arrête de râler! »

*

Je monte, je boucle ma ceinture, j’enfile mon casque, on démarre, on s’avance sur la piste « Tango Novembre – Uniforme Bravo Mike », on attend l’autorisation de décollage de la tour de contrôle et on décolle ! Je passe les 10 [bon ok 15] premières minutes agrippée à mon fauteuil, ce qui entre nous, est inutile en cas de crash .. puis doucement je me relaxe.
On vol au dessus de la foret et des champs, on passe au dessus de la mer, un petit fly by sur la plage, les gens nous font coucou d’en bas… ça y est je suis zen. Premier atterrissage au bord du Lac Yanika, certains sont en train d’y faire du wake-board, tiré par un bateau. On repart et je me sens assez relax.

Donc tous les weekends ou presque on part voler pour profiter du Congo vue du ciel, le long de la cote ou au dessus de la foret du Mayombe, les paysages sont vraiment à couper le souffle.

J’ai même prit quelques heures de pilotage pour avoir les bases et tenir le manche moi aussi de temps en temps.

*