NAMIBIE : ITINERAIRE D’UN ROAD TRIP

 

La Namibie… des étendues désertes à perte de vue, des routes infinies, des dunes rougeoyantes, le désert se jetant dans la mer, des paysages majestueux, désertiques, balayés par les vents, le sable, brulés par un soleil de plomb et une nature préservée. 

Montagnes, océan, savane, des panoramas à couper le souffle, le rêve de tous voyageurs qui souhaitent être loin de tout, coupé du monde, en symbiose avec une nature sauvage et unique. Oui rien que ça. et ce n’est pas finit. La Namibie n’est pas encore trop envahie par les touristes. Ou alors c’est juste l’impression que donne ce pays immense et si peu peuplé. Il faut savoir que la Namibie est un pays très étendu … les trajets peuvent donc être très longs. les distances à parcourir sont assez importantes et il y a souvent beaucoup de pistes à faire. Alors même si elles sont en bon état, notre vitesse est limitée et notre confort aussi ! 

Si vous n’avez qu’une dizaine de jours, n’essayez pas de tout faire et de tout voir !  Prenez plutôt votre temps et sélectionnez ce que vous voulez vraiment voir.


Je suis restée 3 semaines en Namibie, j’ai donc eu le temps de faire un assez grand circuit, dont voici les étapes détaillées ci dessous :


*

itinéraire namibie

*

Jour 1 : Windhoek

Passage obligatoire à votre arrivée en Namibie! Aprés avoir récupérer notre 4x4 et fais le plein de courses nous passons notre première nuit au Chameleon Backpacker.

*

chameleon backpacker

*

Jour 2 : Route pour Okonjima

2h30 de route, on se familiarise avec la conduite à gauche (bon même si après 3 ans en Tanzanie, je suis plutôt rodée ! lol) et on commence en douceur en visitant un centre de protection des guépards.

 

Jour 3 : Direction le plateau du Waterberg

1h30 de route. Nous logeons au camping NWR du Waterberg.  Je vous conseille de faire un plouf à la piscine l’après midi. En fin de journée, quand il fait moins chaud, partez pour une belle rando jusqu’au sommet du plateau du Waterberg.

Plus d’info sur le Waterberg ici !

 

Jour 4, 5 et 6 : Le parc d’Etosha

Comptez 4h de route depuis le Waterberg pour rentrez par l’Est du parc, via Numatoni gate. Une fois dans le parc d’Etosha, ouvrez l’œil et stationnez vous prés des points d’eau pour apercevoir éléphants, girafes, impalas…

Jour 2 à Etosha : Journée de safari, aventurez vous plus à l’ouest et dormez au camp de Halali. Le soir rendez-vous à pied au « water hole » pour y voir de nombreux rhinos et éléphants qui viennent s’y abreuver une fois la nuit tombée. Instant magique assuré !

Si vous êtes fan de safari un 3eme jour s’impose. Personnellement il était de trop pour nous .. Nous avons passé la dernière nuit au campsite d’Okaukuejo… très gros camping situé prés de la gate principale, balayé par les vents, aucun charme on avait plus l’impression d’être sur un parking géant qu’autre chose. Je vous déconseille fortement !

Plus d’infos sur Etosha : ici !

 

Jour 7 : Let’s go pour le Damaraland

Comptez 5 grosses heures de route pour rejoindre Twyfelfontain dans le Damaraland. Région rocheuse et désertique où vous pourrez observer des peintures rupestres sur le site archéologique de Twyfelfontain. Je vous conseille un petit plouf dans la piscine du Twyfelfontain Country Lodge pour se rafraichir après la visite du site rupestre car grosse grosse chaleur! 

Pour passer une nuit magique sous les étoiles, entre arbres centenaires et géants de pierre, coucher de soleil unique et douche en plein air sous la lueur de la lune, c’est au camping Aba-Huab qui cela se passe. 

Plus d’infos sur le Damaraland, c’est par la !

 

Jour 8 : La mystique Cape Cross

Longue longue route jusqu’à Cape Cross. Comptez 4 bonnes heures en passant par Uis et plus de 5 heures en passant par Tora Bay et en longeant la Skeleton Coast. Prévoyez des pulls car il y fait très froid et allez rendre visite à la colonie d’otaries qui y vit ! Cape Cross est ce qu’on peut appeler le summum du rien, désertique et inhospitalier et pourtant magique, mystique et terriblement envoutant. 

INFO : je vous conseille fortement de faire le plein avant ! Ou  alors de prévoir des bidons d’essence. Car il n’y a pas de stations essences à Twyfelfountain et ZERO station jusqu’à Hantisbaai (glauquissime bourgade située après Cape Cross) De plus la route de la Skeleton Coast est absolument déserte, vous ne croiserez pas âme qui vive. – bref ne faites pas comme nous quoi.

Plus d’info sur Cape Cross : c’est par la 

 

Jour 9 : La fameuse Swakopmund

« Swakop » de son petit nom, station balnéaire tranquille au charme Allemand.  Très animée lors des matchs Afrique du Sud – Nouvelles Zélande (souvenirs…) et très arrosée ! haha. Une journée suffit pour visiter son centre-ville très charmant, le harbour et profiter de la plage. 

 

Jour 10 : Walis Bay:

30 min de route le long de la côte. Surtout ne faites pas comme nous, n’y allez pas un dimanche… vous ne trouverez même pas un restau d’ouvert. Magnifique coucher de soleil et envolé de flamands rose… mais alors il faisait horriblement froid !

 

Jour 11 : Sandwich Harbour

Journée forte en émotion :: Kayak au milieu des otaries, 4x4 dans les dunes et dégustations d’huitres au milieu du désert.  Expérience incroyable et un de nos meilleurs souvenirs de Namibie !!

 

Jour 12 : Solitaire et l’introuvable Naukflut

La bourgade de Solitaire, coupée du monde et hors du temps, on dirait un décor de cinéma. Escale obligatoire pour faire le plein sur la route de Sesriem ou pour se ravitailler. Lieu de passage trés fortement fréquenter car c’est le seul endroit pour manger, dormir ou faire le plein à plusieurs centaines de km à la ronde.

Nous voulions aller au camping NWR de Naukflut… mais après avoir conduit pendant des heures nous ne l’avons jamais trouvé …. #pasyetonsensdelorientation

 

Jour 12 bis : Sesriem

Un jour plus tôt que prévu nous arrivons donc au NWR Sesriem Campsite, à une bonne heure de route de Solitaire. Je vous conseille de sortir du camp et d’aller escalader une dune pour regardez le coucher de soleil. Le matin, vous pouvez allez visiter le canyon juste à coté.

 

Jour 13 : Le célèbre Sossusvlei

2 bonne heures de route, les paysages sont magnifiques. Prenez la navette si vous ne vous sentez pas de conduire dans le sable pour arriver au site. Découvrez le site magnifique et irréel de Sossuvlei… attention à la chaleur ! Ce désert de sel (salar) et d’argile au coeur du Namib est incroyable.

 

Jour 14 : la réserve magique du Namib Rand

3 heures de route pour rejoindre l’un des plus beaux endroits que je n’ai jamais vue ! Mon coup de coeur de la Namibie . Petit coin de paradis perdu toujours présent dans un coin de ma tête. safari au coucher du soleil, sand-boarding, un paysage majestueux et des Oryx pour seuls voisins.

Jour 15 à 17 : Luderitz aka le bout du bout

6 heures de route. Luderitz on  y va pas par hasard… c’est un peu le bout du bout. Faites du bateau, allez voir les pingouins, mangez des huitres et célébrez Oktoberfest avec les locaux ! Elle se situe sur le bord de l’Océan Atlantique. Lüderitz a été fondée par les Allemands mais contrairement à sa voisine Kolmanskop elle est toujours habitée.

 

Jour 18 : Kolmannskuppe et Keetmanshoop

Visite de la « ville fantôme », il y règne une ambiance réelle. L’ancienne ville/carrière de diamant construite en 1908 par les Allemands a été abandonnée au désert quasiment du jour au lendemain. Après une visite qui semble suspendue dans le temps, nous partons direction Keetmanshoop avec 3h30 de route… et une tempête de sable.

 Jour 19 : Windhoek le retour

4h30 de route, on rend notre 4x4 et on repasse la nuit au Chameleon Backpacker : au programme braii et Savanna Dry  !

*

Jour 20 : On s’envole pour Cape Town !

Ah mais ça c’est une toute autre histoire ! 🙂

Ce circuit peut ne pas vous paraitre immense, c’est vrai qu’en 3 semaines on aurait eu le temps de faire « plus » et de voir « plus ». Mais comme le dit si bien la devise de Cape Cross « Where the is less, there is more ». Je préfère 1000 fois prendre mon temps pour ressentir chaque instants et les graver dans ma mémoire plutôt que de collectionner les endroits et au final, passer à coté.

*


Conseils de ptit bird :


  • Les distances sont grandes en Namibie et les pistes bien qu’en bon état sont fatigantes. Votre vitesse en est donc limitée, même en 4x4, alors ne prévoyez pas trop de route d’un coup !
  • Le climat est extrême… très chaud, très froid, très venteux, très brumeux, très secs, très humide. Donc prévoyez une large sélection de vêtements pour toutes les conditions climatiques !
  • Prenez bien le temps de réfléchir à votre itinéraire ! Je regrette d’avoir passé autant de temps à Etosha et ne pas avoir eu le temps d’aller à Fish river Canyon.. car je suis une grande amatrice des endroits déserts !
  • Les 4x4 ça consomme… beaucoup mais genre… beaucoup. Prévoyez un bon budget essence !
  • Si vous hésitez encore à louer un 4x4 pour votre séjour en Namibie et bien 5 bonnes raisons de louer un 4x4 c’est dans cet article que ça se passe !

*