Voyager seule n’est pas forcement facile quand on n’a pas l’habitude. Pourtant, le voyage en solo est de plus en plus courant ! Car on a pas forcement envie d’attendre que tous les potes calent leurs vacances et se mettent enfin d’accord. Ou bien que chouchou n’a peut être pas envie d’aller au même endroit que vous. Ou tout simplement que vous souhaitez partir seul pour sortir de votre zone de confort et vivre une nouvelle expérience . Car c’est en voyageant seul que vous vous épanouissez le plus. Alors pour les novices, comme pour les adeptes du voyage en solo, voici quelques conseils à suivre !

 

De ta zone de confort tu sortiras

Voyager seul ça nous permet de sortir de notre zone de confort. On ne peut compter que sur soi même et parfois cela peut être effrayant. Car c’est tellement plus simple de se contenter de ce que l’on connait. Tout devient possible, on peut faire ce que l’on veut, aller où bon nous semble et rencontrer la terre entière. Mais oui, ça demande de sortir de sa routine et de se mettre un petit coup de pied aux fesses ! Car le voyage, c’est bien plus que des vacances, c’est avant tout se dépasser et se découvrir.

 

Caméléon tu seras

En fonction des pays où l’on va, il faut savoir s’adapter. Il faut donc savoir observer et s’adapter, aussi bien au niveau de notre comportement que de notre tenue vestimentaire. C’est valable pour les hommes, mais surtout pour nous les femmes. [et oui le monde est injuste parfois]. En effet, la vision occidentale de la femme n’est pas la même partout. Je ne pense pas que ce soit plus dangereux pour une femme de voyager seule. Il suffit de se renseigner sur les us et coutumes de notre destination et de respecter notre bon sens de base.

*


Aucun pays n’est inaccessible pour une femme.

***

*

Cependant il y a des règles de bienséances à respecter en fonction des traditions, des coutumes et des croyances. On ne rencontrera aucun soucis si on part en Norvège, mais si on voyage en Afrique, en Asie ou en Amérique latine, il faut prendre plus de précautions. Par exemple on ne se balade pas les épaules nues pour visiter les sites religieux, on évite le combo mini jupe talons pour sortir le soir, surtout si on est seule. Question de bon sens mais aussi de respect.  Alors observes et adaptes toi. Ton séjour n’en sera que meilleur.

*

Ta solitude tu apprivoiseras

Tu es sur une plage paradisiaque du Costa Rica, le soleil est en train de se coucher et tu sirotes ta caïpirinha toute seule les yeux dans l’eau. (Roch Voisine sort de ce corps) Bah oui toute seule… Alors là tu te demandes bien ce qui t’ai passé par la tête de partir au bout du monde en solo avec pour seul compagnie ton sac à dos et ton vague à l’âme … tu te dis que sans les amis c’est quand même nettement moins cool un voyage… OK Stop !

*

**La nostalgie a rarement été une bonne inspiratrice.

 

*

Alors on prend une grande gorgée de caïpi et on redresse les épaules. Dis toi que voyager ce n’est pas seulement voir de beaux paysages. C’est avant tout faire des rencontres, échanger et partager.  Le but d’un voyage c’est aussi de se (re)découvrir. Alors si tu ne prends pas sur toi même et ne changes pas tes habitudes, tu ne tireras pas grand choses de ton voyage. Premier vecteur de sociabilité : ton attitude ! Une attitude positive et un sourire avenant va tout de suite rendre les rencontres plus faciles. Il ne faut pas hésitez à aller vers les autres voyageurs qui souvent, voyage seuls également !

Une fois cette notion de solitude domptée, tu appréciera ces moments passés seule -tant redoutés auparavant-.
Car ce sera ton choix d’être seule et non plus une fatalité !

*

La pression tu ne te mettras pas

Ce qui est bien quand on voyage seul, c’est que l’on va à son rythme. Nous ne sommes pas là pour accomplir un exploit, ni pour visiter le plus d’endroits possibles ou faire toutes les activités les plus folles et insolites ! On est déjà sous pression toute l’année, alors on ne part pas en voyage pour faire la course. Il est important d’être à l’écoute de ses envies. Si un endroit nous plait et si on s’y sent bien, alors on y reste ! Et tant pis si on ne visite pas tel lieux à la place. Évidemment c’est bien d’avoir un programme, un fil conducteur pour son séjour, mais si on ne le respecte pas à la lettre, promis y’aura pas mort d’homme !

*

Alors on se relax, on ouvre grand les yeux
et on profites du moment présent.

*

Attention à ta sécurité tu feras

Voyager seule, surtout en tant que femme peut s’avérer plus dangereux que pour un homme. Je répète ce que j’ai écris plus haut, aucun pays n’est inaccessible pour une femme ! Cependant, il ne faut pas se leurrer, nous sommes plus vulnérable et nous sommes de « proies » plus facile. Voyager seule c’est une liberté fantastique mais il faut faire attention à soi. Sinon le voyage de rêve peut vite se transformer en galère.

*

Léger tu voyageras

Voyager seule c’est avant tout voyager en toute liberté. Et cette liberté passe aussi par le coté pratique … tu es seule à porter ton sac ! Et oui ! Je vous conseille donc de voyager léger. Voici un article détaillé sur comment faire son sac à dos pour voyager en toute légèreté. Et en voici un autre pour optimiser sa trousse de toilette en voyage tout en restant féminine. Déesse de la salle de bain, ne t’inquiètes pas, voyager ne veut pas dire se transformer en femme des cavernes. Il suffit d’une bonne préparation et de quelques astuces !

*

Non tu diras !

J’ai tendance à faire confiance aux gens, et je vais vers les autres assez facilement. Je suis souvent partante pour tout et un rien me motive. Cependant, quand on voyage seul(e), il faut faire attention.  D’autant plus en tant que femme, il faut savoir dire non. Pas un petit non timide et inaudible. Un grand non, haut et fort campé sur ses deux jambes. Vous avez le droit de dire non et vous avez le droit de mentir pour vous sortir d’une situation délicate. Vous avez aussi le droit de crier et de demander de l’aide.

*


Écoutez toujours votre instinct, votre intuition,
cette petite voix qui bien souvent à toujours raison.

*

Mac Gyveur tu deviendras

Quand tu voyages seule, qui plus est dans des pays en voie de développement, tu va te découvrir des talents que tu ne soupçonnais même pas . Car tu va être centrée sur toi même, seule à l’affut de tout. Oui tu va apprendre à changer une roue (bon peut être pas avec un cure dent, n’est pas Mac Gyveur qui veut !). Tu vas apprendre à lire une carte (une carte IGN… en papier… pas Google Map!). Tu vas apprendre à parler des langues inconnus et à développer des talents de mimes. Tu vas découvrir que l’inconnu c’est pas si effrayant et qu’il y a du positif dans toutes les situations qui peuvent paraitre catastrophiques aux premiers abords.  Tu découvrira que tu peux allumer un feu avec des chips et tu trouveras mille et une fonctions à une simple bouteille en plastique. Tu vas être étonnée par tout ce que tu arrives à accomplir.

*

Tu vas te prendre un peu pour une superwoman…et tu as bien raison.